L’incroyable histoire de Fabio Traina, “maître des maîtres” et “entraineur des entraineurs”.

Il suffit d’une personne pour changer le monde disait Ghandi et mon ami Fabio Traina est le parfait exemple de cette affirmation.

A l’origine de mon militantisme tous azimut se trouve un coach, un ami, un frère d’une bravoure incroyable.
J’ai l’honneur de vous présenter son histoire hors du commun, attachez vos ceintures, il va y avoir de l’action!

Issu d’une famille d’expatriés Italiens en Belgique, il eut une jeunesse parsemée d’embuches que ce soit lors de sa scolarité ou à la maison.

Faisant face à des difficultés financières, familiales et relationnelles, il est parvenu à obtenir son CESS (Certificat d’Études Secondaires Supérieures) en générales, équivalent du baccalauréat général Français et a fièrement représenté les couleurs de sa cité.

Fan de musique urbaine, de jeux vidéos dont il a été champion à plusieurs reprises et de Mangas Japonais, cela a été une source de motivation incontournable.

Il démarra ensuite des études de droit après avoir du quitter ses parents où il se heurta à la corruption institutionnelle du campus de l’Université de Mons. En effet, il s’aperçut très vite des privilèges accordés aux élèves de bonne famille ainsi qu’à l’influence de la franc-maçonnerie.

Après sa mise en échec en deuxième annee, il démarra sa croisade avec preuves à la clé des manigances ayant mené à cela. Démarrant des procédures judiciaires sans merci, sa maitrise des textes de loi, du latin et son éloquence ont effaré les juristes qui lui ont demandé de ne pas faire “d’ingénierie judiciaire” et s’est ainsi autoproclamé “maître des maîtres”.

Malheureusement, il se heurta également à la corruption judiciaire et après plusieurs recours, son affaire alla jusqu’à la cour supérieure de justice et au conseil d’état avec ses preuves d’obstruction à la justice (égarement de lettres, de documents).
Cette affaire ne déboucha tristement sur rien et marqua le début de son harcèlement organisé d’état : mise au ban du marché du travail, agressions par la mafia à domicile et à l’étranger, pressions financières, enfermement en 2015 et autres abominations.

Mais fort d’une résilience hors-norme du à son appartenance à la race des surhumains dont je fais partie également, il débuta des études d’informatique en 2016.

Parvenant à nouveau jusqu’à la deuxième année, le gouvernement profond lui a mis à nouveau des bâtons dans les roues et en 2019 grâce à son génie, il démarra une psy-op à un niveau plus élevé.
Une traque sans merci s’ensuivit et il subi un second enfermement toujours aussi illégal et violent.

À cette date notre amitié s’est renforcée, au même moment, j’ai vécu du harcèlement type cybertorture et un enfermement également alors que je menais une action en justice pour harcèlement au travail.
Depuis lors, je lui dois le matériel pour me protéger de la cybertorture, mon réseau d’amis victimes d’harcèlement organisé d’état, mon appartement et des conseils cruciaux alors que j’étais au bord du rouleau.

Il m’a encouragé à écrire et je suis devenu lanceur d’alerte international après qu’il m’ait motivé à dénoncer le harcèlement organisé d’état.
Démoralisé après avoir tant souffert et n’obtenant que peu de résultats initialement, son acharnement et sa force vitale m’ont profondément amélioré et j’ai pu ainsi faire décoller mon humble site dans le monde entier.

Honneur au gladiateur qui a défié César : FABIO TRAINA !!!


Özler ATALAY YÜKSELOĞLU – Journaliste İndépendant

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :