Ré-évaluer les relations Turco-Arméniennes 100 ans après

Aujourd’hui, les communautés Arméniennes commémorent leurs morts de la première guerre mondiale.

Il est impossible aux communautés Turques de ne pas témoigner de respect à cette commémoration car de tragiques pertes se sont réellement produites, même si elles n’adhérent pas entièrement au récit officiel.

Cette date pourrait en réalité être une opportunité de rapprochement pour les deux communautés.

En effet, pourquoi n’y a-t-il pas de commémoration des pertes civiles et militaires Turques du à cette guerre en question?

Bien malheureusement les deux millions de civils assassinés par les gangs,je souligne, marxistes, Arméniens ne sont pas évoqués, ce qui pourrait éviter les amalgames. Deux autres millions de soldats Ottomans sont morts durant l’ensemble de cette maudite guerre.

Comment cela se fait-il que le monument en l’honneur des martyrs de la bataille des Dardanelles n’a été érigé qu’en 1954 et qu’elle n’était que rarement évoquée jusqu’aux années 80 en Turquie? Où est le monument dédié aux civils innocents défunts?

Même si plusieurs officiels de l’état Arménien et de la diaspora Arménienne entretiennent une position hostile vis-à-vis de la Turquie, le respect de cette commémoration doit être inconditionnel.

Il est nécessaire que les civils des deux parties fassent un pas pour réparer les relations de ces deux nations qui furent un temps si fraternelles, peu importe qui fera le premier.

Özler ATALAY YÜKSELOĞLÜ

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :