Signes de harcèlement en réseau (gangstalking) par l’OTAN

Nous avions dans un précédent article présenté le harcèlement en réseau comme une méthode de répression de l’état profond OTANien à l’aide des services de renseignement, de la police, de mafias et de civils corrompus.

Plus que cela c’est également un « jeu » pour tester leur compétences en matière de traque et d’opérations psychologiques, ainsi le sadisme peut devenir le moteur d’une persécution méta-étatique d’un individu ciblé (anglais : targeted individual). Ce sont des individus hautement intelligents, libres penseurs, innocents qui se retrouvent traqués et harcelés subrepticement de sorte à les rendre paranoïaques et les interner de force en psychiatrie, beaucoup choisissent de mettre fin à leurs jours suite à cela.

Ces dernières années leurs voix ont commencé à plus se faire entendre dans les pays anglophones comme les États-Unis, ils vivent un calvaire épouvantable et militent pour la reconnaissance de ce phénomène, des mouvements similaires sont observables en Europe.

Les techniques de harcèlement comprennent :

1. Surveillance (suivi, surveillance électronique, piratage informatique et téléphonique, surveillance de toutes les activités en ligne et mise sur écoute de la maison)

2.Les profils sont exploités de sorte à identifier toutes les faiblesses et insécurités à utiliser plus tard. Informations souvent obtenues par l’intermédiaire de partenaires sexuels ou de personnes de confiance dans leur vie.

3. Conditionnement où les victimes sont sensibilisées à certains stimuli, par exemple partout où vous allez quelqu’un va toussez en passant devant vous. Le but est de faire de vous la police et ensuite de penser que quiconque tousse est impliqué dans le harcèlement. Les gens rapportent des conditionnements pour inclure des gestes de la main, une utilisation manifeste de couleurs dans les vêtements des gens (par exemple tout le monde que vous voyez porter du rouge) ou les voitures d’une certaine couleur ou avec des phares activés (également connu sous le nom de luminosité).

4. Ancrage où quelqu’un fournira de fausses justifications pour le harcèlement. Souvent plusieurs justifications possibles sont plantées pour garder la victime confuse et le centre des harcèlement oscille d’une raison possible tour à tour afin de laisser la victime deviner dans jeu de devinettes perpétuel où chaque scénario dans laquelle vous vous trouvez est à blâmer et provoque le doute de soi, la peur, l’intimidation et finalement un cycle de pensées destructrices

5. Mobbing (ou véritable gangstalking) où partout où vous irez, vous verrez un affichage manifeste de personnes vous suivre et utiliser souvent des mots auxquels vous avez été conditionné ou votre nom pour attirer votre attention

6. Théâtre de rue où un groupe « réalisera » une activité manifeste comme une fausse confrontation ou des scénarios conçus pour tester vos réactions. Prend souvent la forme d’un couple qui se positionne près de vous et puis avec qui vous avez une conversation en utilisant plusieurs de vos mots conditionnés ou se rapportant à votre situation et sensibilités.

7. L’utilisation de haut-parleurs directionnels qui ont la capacité de diriger le son vers une seule personne dans un salle bondée. Cet élément particulier est finalement le plus utilisé et est souvent appelé V2K ou Voice to Skull (n° de brevet US4,877,027A.) et est largement utilisé dans l’effondrement psychologique de la victime. L’utilisation est d’abord de provoquer la victime pour douter de sa santé mentale et de la conduire dans le système de santé mentale (psychiatrie), et plus tard de la tourmenter et ne jamais donner à la victime un moment d’intimité ou de paix. S’ils entrent dans le système de santé mentale, alors le harcèlement s’intensifie considérablement car la victime a maintenant été « discréditée » et peut être qualifiée de quelqu’un avec un problème mental s’il parle du harcèlement.

8. L’utilisation de l’électronique pour affecter votre vue et votre équilibre qui a été initialement développée pour le contrôle de foule militaire et policier dit « éblouissant » et même la possibilité de vous faire vomir.

9. Campagnes sonores qui sont une technique de harcèlement communautaire où des niveaux sonores anormaux sont dirigée vers la victime et son domicile. Cela inclut les voitures qui freinent ou accélèrent délibérément lorsqu’elles passent, les gens parlent trop fort à toute heure de la nuit, amplification du son à l’aide de haut-parleurs afin que les sons externes qui auparavant ne pouvaient pas être entendus le soient maintenant, les camions à ordures et autres véhicules lourds et d’innombrables autres tactiques délibérées

10.Privation de sommeil – c’est peut-être l’une des tactiques les plus insidieuses utilisées lorsque les victimes sont réveillées plusieurs fois par nuit et peut rester éveillé plusieurs jours d’affilée. Les effets sont spectaculaires et complètement débilitants affectant la concentration, l’humeur, l’irritabilité, l’apparence et les impacts significatifs dans tout les domaines de leur vie – performance au travail, relations, et aide de manière significative à discréditer la victime pour la faire sembler désorganisée échevelée et les habitudes de sommeil changent pour qu’ils puissent dormir pendant la journée (où les campagnes de bruit sont plus efficaces) et être éveillé la nuit (où ils peuvent être peints comme le quelqu’un qui fait du bruit et qui est un membre perturbateur de la communauté).

11. Appâtage ou piégeage où les victimes sont harcelées au point qu’elles se déchaînent et commettent un crime comme l’agression, l’introduction par effraction ou le vandalisme, alors qu’elles essaient de localiser la source du harcèlement. Les harceleurs essaieront activement de provoquer des affrontements verbaux et physiques, surtout après un période de privation de sommeil. Soit ils sont incités à une activité qui peut ensuite être utilisée comme levier comme les affaires, la sexualité, la consommation de drogue ou toute autre activité criminelle.

12. Gaslighting qui est une forme d’abus psychologique où quelqu’un essaiera activement de saper les victimes et de les faire douter d’elles-mêmes afin qu’elles perdent toute confiance et estime d’elles-mêmes et soient donc plus facile à manipuler et à pousser vers la voie de la santé mentale (psychiatrie). Cela peut être aussi simple que de dire quelque chose qu’ils nient ensuite, en leur disant à quel point ils sont idiots de penser qu’ils ont dit ça et transformer le mensonge en une attaque contre la personne. Cela peut être incroyablement efficace venant d’une personne de confiance et avant que la victime ne comprenne ce qui lui arrive.

13. Blackbag jobs est un terme lorsqu’un harceleur pénètre par effraction dans la propriété d’une victime et place quelque chose ou déplace délibérément quelque chose. Le but est de faire douter de soi et de craindre que leurs biens ne soient consultés ainsi les harceleurs essaieront de faire passer cela pour de la paranoïa.

14. La propagande et la désinformation sont également l’autre élément clé pour supprimer la connaissance de cette pratique car son efficacité nécessite dans un premier temps que la victime ignore l’existence du gangstalking, du gaslighting ou les technologies électroniques telles que les haut-parleurs directionnels ainsi beaucoup de temps est consacré en ligne à la création de sites de désinformation qui tentent de discréditer les victimes en poussant le programme de santé mentale (psychiatrie). Ils y parviennent en se faisant passer pour des victimes et en essayant activement de paraître fous afin que toutes les victimes soient traitées comme telles. Aussi en créant des sites prétendant aider les victimes et étant une ressource pour que les victimes se rassemblent puis les harcèlent au point qu’elles perdent espoir et ne plus demander de l’aide, provoquant un isolement supplémentaire.

15. En plus de ce qui précède, les gangstalkers s’appuient sur l’incrédulité et le discrédit et à ce titre, une grande partie du harcèlement est conçue (au moins initialement) pour imiter les problèmes de santé mentale. Ils comptent aussi sur leurs abus si extrême, si omniprésent, si fondamentalement immoral, qu’il est difficile d’y croire et les victime ont ensuite recours à la photographie, à l’enregistrement vidéo et à l’enregistrement sonore de leurs rencontres quotidiennes pour réfuter les innombrables allégations infondées portées contre eux – en particulier en ce qui concerne le gaslighting, avec lequel les gangstalkers essaient de se retourner et de dépeindre les victimes comme paranoïaques ou irrationnelles. Les victimes sont amenées à se sentir impuissants car chaque tentative de se défendre est utilisée contre eux et lorsqu’ils demandent de l’aide, ils sont se heurtent à l’incrédulité ou à l’hostilité ouverte

Si vous vous reconnaissez dans un ou plusieurs points, il y a des chances que vous soyez également un individu ciblé. Si cela peut être effrayant dans un premier temps, ne vous inquiétez pas outre mesure, l’objectif souhaité est d’avantage l’autodestruction.

Restez forts et confiants et dénoncez ce système abject en parlant de ce sujet autour de vous.

Özler ATALAY YÜKSELOĞLU – Journaliste indépendant victime de harcèlement en réseau

3 commentaires sur « Signes de harcèlement en réseau (gangstalking) par l’OTAN »

  1. Plus de 10 ans de harcèlement sous diverses formes, violations de domicile a répétition, suppression de tous mes droits sociaux (denaturalisation), les gens qui m’entourent ne comprennent rien et sont sans arrêt entrain de me demander
    De quoi tu vis, de quoi tu vis
    Incapables de réfléchir par eux memes
    visites surprises a mon domicile police inclus alors que je n’ai pas de casier (mensonges, faux témoignages, convocation pour faux motif)
    harcèlement de voisinage en pagaille, comme par hasard y’a toujours un voisin qui sort alors que je viens de rentrer à mon domicile.
    Quand j’avais encore mon véhicule, contrôles constants de la police sur la route, pneus de ma voiture creuves jusqu’à 6 fois par an, rumeur en pagaille pour détruire ma reputation, tous les mois voir toutes semaines j’ai problème lié à ma rue ou mon appartement 10 a 20 visites des propriétaires par an pour un petit immeuble de 4 apparts…

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :