Dernières informations sur la vaccination et l’épidémie

Une année et demi s’est écoulée depuis le début de la pandémie en 2020 et bon nombre de changements sont apparus à une vitesse élevée.

Annoncés très vite, les fameux vaccins expérimentaux ont été mis sur le marché en un temps record, certainement une première mondiale dans ce domaine vu que les phases 3 durent minimum 3 ans.

Dans des précédents articles, nous avions déjà tiré la sonnette d’alarme grâce à des membres expérimentés du milieu médical devenus lanceurs d’alerte, même s’ils peinent encore à se faire entendre, leur travail acharné commence à porter ses fruits.

1er volet : vaccination

Commençons par un recensement des décès et effets secondaires graves liés à l’inoculation de ces prétendus vaccins, au mois de juillet, le site européen adrreports, qui recense les accidents liés à l’administration de médicaments, signale plus de 15.000 morts et 1 million et demi de maladies graves1. Étant donné que ces cas ne sont que partiellement comptabilisés nous pouvons déduire que la situation est plus grave encore et que la balance bénéfice-risque ne penche pas en la faveur des lobbys pharmaceutiques.

Parmi ces maladies nous retrouvons des maladies du système cardiovasculaire, lymphatique, nerveux, endocrinien, respiratoire, rénal, des perte de vue allant à la cécité et beaucoup d’autres.

Plus dramatiquement encore le système reproducteur semble compromis par ces produits expérimentaux, le virologue Américain respecté Bill Gallaher et la toxicologue renommée Janci Chunn Lindsay avancent que la protéine de pointe, également appelée protéine spike perturberait la syncytine, une protéine cruciale pour la fertilité et la grossesse.2 Ainsi la spermatogenèse, et le placenta des femmes se retrouvent mis en danger, on observe également des troubles du cycle menstruel chez les femmes et une étude a suggéré un lien entre vaccination et fausses couches.3

Un autre effet inquiétant est l’apparition de myocardites chez de jeunes vaccinés, même si beaucoup de médias tentent de minimiser cet aspect, cela reste intolérable, les jeunes sont une proie rare du coronavirus et la vaccination de masse des jeunes reste peu justifiée4.

D’autres scandales éclatent dans le monde également quant à la composition de ces prétendus vaccins, en effet des scientifiques Espagnols ont détectés du dioxyde de graphène5. Ils affirment que cela est hautement toxique et que les effets indésirables de ces vaccins y seraient dus.

En outre cette toxicité, ces vaccins se révèlent inefficaces contre l’infection et la transmission du covid-19, formes sévères comprises, dans les articles précédents, nous avions déjà donnés des statistiques et courbes appuyant cela, des études postérieures devraient également appuyer nos propos.

En ce qui concerne la polémique autour du variant delta et autres, même s’il ne peut pas encore être totalement prouvé que les produits injectables actuels les provoquent malgré les avertissements de scientifiques de renom tels que Luc Montagnier et Geert Vanden Bossche, des chiffres émanant du ministère de la santé Britannique montrent que les personnes vaccinées sont plus fragiles face aux variant delta tant décrié, voire le diagramme ci-bas.

N ous voyons donc que même s’il semble qu’il y ait une moins grande incidence du variant delta chez les vaccinés complets, le virus semble plus létal.

Il est connu par les épidémiologistes qu’un virus mute naturellement jusqu’à une éventuelle disparition, mais l’apparition de ces variants couplés à un culte de la vaccination et de la médecine allopathique semble être devenu un moyen de chantage quant à de nouvelles restrictions sanitaires.

Terminons ce volet par les réaction de grandes pontes du milieu pharmaceutique : l’ancien vice-président de Pfizer, Michael Yeadon a fondé récemment le comité doctors for covid-19 ethics qui a réuni d’éminents professionnels mondiaux de santé et chercheurs. Ils soulignent tous la dangerosité de ces produits injectables et ont écrit plusieurs lettres à l’agence européenne du médicament et mettent en garde contre un effet immunosuppresseur détecté. Ils nous informe que comme les fabricants de ces produits sont exonérés de toute responsabilité légale, la responsabilité incombera aux personnes responsables de l’autorisation, de l’administration et / ou de la coercition des vaccins, le gouvernement et le corps médical en bref6.

Une information non des moindres et que le scientifique à l’origine de la découverte de la technologie à ARNm, Robert Malone, qui affirme que cette technologie a été détournée de son procédé de base pour produire des « protéines spike » et qu’elles sont hautement toxiques pour l’ensemble du corps7.

2e volet : gestion générale de l’épidémie

Ayant développé l’aspect vaccinal, venons-en maintenant à la prise en main globale de l’épidémie au niveau mondial.

La majorité des pays semblent suivre les mêmes directives, généralement dictées par l’OMS (Organisation Mondiale de la Santé), certains pays comme la Suède ont tenté des approches différentes, ce qui a été utile pour comparer l’efficacité ou non des dites directives. Cela a été le cas également dans certains états des États-Unis, des recherches nous ont montré que l’ensemble des mesures n’ont pas eu d’impact significatif sur la mortalité du virus8.

Pour ce qui est de l’aspect médical au sens large, vaccination mis à part, des changements de stratégies se dessinent, la prise en charge médicamenteuse et précoce commence à être adopté par certains pays comme l’Inde qui a vu des résultats très encourageants avec l’ivermectine dans la diminution des cas et ainsi des hospitalisations et mortalité9. Le gouvernement Indien a même lancé des poursuites contre l’OMS pour avoir tenté de dissuader l’utilisation de ce médicament10

Des résultats tout aussi positifs émergent de par le monde au sujet de l’hydroxychloroquine11 12 13, ce qui couronne lentement mais sûrement de succès le travail acharné du très décrié Professeur Raoult.

En qui concerne la détection du virus, la méthode n’a pas changé depuis 2020, en effet, le test PCR reste la référence en ce domaine bien que la communauté scientifique soit de plus en plus divisée quand à sa précision, certains affirment que cela augmente le nombre de cas décelés et qu’ils donne lieu à de faux positifs ou faux négatifs14. Le nombre actuel d’hospitalisations en baisse malgré la prétendue hausse des contaminations en Belgique en est une preuve potentielle et il ne peut plus être contredit que cela provoque un climat anxiogène général. Tristement, la comptabilisation des cas est devenue la base de l’évaluation de l’épidémie plutôt que la comptabilisation des décès où l’observation de la gravité et du potentiel invalidant du virus.

Au sujet de la transmission asymptomatique, bien que très tôt l’OMS a tenté de calmer les inquiétudes en signalant que c’était un fait rare, la nouvelle ne semble pas avoir été correctement annoncée15.

Après une longue année de débat l’imposition du masque en extérieur a été tacitement levée mais nombre de citoyens gardent malheureusement le réflexe de faire leurs trajets avec.

Le 1e juillet le pass dit sanitaire a été imposé dans l’Union Européenne, régulant dans un premier temps le passage des frontières intra-européen et internationaux sur base de vaccination. Cependant, l’Italie a imposé la vaccination aux soignants déjà depuis avril et la Grèce compte suivre pour septembre. Le 12 juillet, le président Macron a annoncé l’élargissent progressif du pass sanitaire pour le personnel soignant, les centres commerciaux, trajets de longue distance et une longue liste d’endroits et lieux publics et sous-entend l’étendre à toute la population amenant l’effroi dans la Francophonie.

Conclusion

Après une année et demi qui ont suffi partiellement à diminuer les craintes de la population (de par sa faible mortalité), des observations, études, analyses, expériences et politiques différentes ont été implémentées de par le monde.

Un élément qui ne doit être pas être sous-estimé est la régulation de la circulation de l’information par les GAFAM et les médias mainstream qui défendent parfois leur positions scientifiques, parfois des intérêts particuliers, parfois les deux et nombre de citoyens commence à en être conscients.

Bien que de nouvelles études viennent appuyer l’immunisation de longue durée post-infection et post-injection16, la perspective de l’introduction de doses de rappel tous les 6 à 12 mois semble être étudiée par la commission européenne17. Cela va bien évidement à l’encontre de l’éthique médicale, vu que la balance bénéfice-risque ne vas pas en la faveur de ces produits et que leur efficacité est largement débattue.

Certains analystes alarmistes affirment que la pandémie ne finira jamais, du à certains comportements erratique de hautes instances de santés et gouvernements.

A l’heure actuelle, l’été à peine démarré, la perspective d’une 4e vague est déjà évoquée, prouvant que certains mécanismes bancals semblent s’ancrer dans les divers appareils d’état dans le monde.

Comme mot de fin, je dirai qu’à moins que des mécanismes supérieurs soit enclenchés comme en Inde, les perspectives s’annoncent très sombre dans l’union européenne et la Turquie qui semble être largement alignée à ses méthodes. En définitive, il revient aux citoyens de faire entendre leurs voix.

Advienne Que Pourra.

Özler ATALAY YÜKSELOĞLU

1https://healthimpactnews.com/2021/15472-dead-1-5-million-injured-50-serious-reported-in-european-unions-database-of-adverse-drug-reactions-for-covid-19-shots/

2https://christiansfortruth.com/leading-toxicologist-issues-warning-to-cdc-halt-covid-vaccines-before-they-sterilize-an-entire-generation/

3https://dailyexpose.co.uk/2021/07/04/dr-peter-mccullough-reveals-the-covid-vaccines-are-directly-killing-babies-in-the-first-trimester-as-criminal-push-to-vaccinate-pregnant-women-continues/

4https://www.republicain-lorrain.fr/sante/2021/06/15/myocardites-pericardites-chez-les-adolescents-vaccines-ce-que-disent-les-donnees-americaines

5https://www.orwell.city/2021/06/graphene-oxide-in-vaccination-vials.html

6https://christiansfortruth.com/former-pfizer-vp-dr-michael-yeadon-severe-adverse-reactions-and-mass-death-from-mrna-covid-vaccines-virtually-guaranteed/

7https://www.francesoir.fr/videos-les-debriefings/malone

8https://www.aier.org/article/lockdowns-do-not-control-the-coronavirus-the-evidence/

9https://opentheword.org/2021/05/21/is-ivermectin-turning-the-covid-tide-in-india/

10https://www.nextbigfuture.com/2021/06/india-could-sentence-who-chief-scientist-to-death-for-misleading-over-ivermectin-and-killing-indians.html

11https://www.nejm.org/doi/full/10.1056/NEJMoa2016638

12https://academic.oup.com/cid/advance-article/doi/10.1093/cid/ciaa1009/5872589

13https://www.nejm.org/doi/full/10.1056/NEJMoa2019014

14https://off-guardian.org/2020/06/27/covid19-pcr-tests-are-scientifically-meaningless/

15https://www.cnbc.com/2020/06/08/asymptomatic-coronavirus-patients-arent-spreading-new-infections-who-says.html

16https://news.yahoo.com/covid-19-immunity-could-last-162929803.html?guccounter=1&guce_referrer=aHR0cHM6Ly9kdWNrZHVja2dvLmNvbS8&guce_referrer_sig=AQAAANH8aezvX-Cv8PvU0B-MmEVfpaNz-7_txu6HNQdGraQ2em_cSJoWHL1FJS4Mj0NFjbM9iU885X7z6NFO-i_HSGhhfkzOyq8_knTzdwbjoPvMMxcBtrq3TJNiN8wRuSBcYzOF2JfjmF4J6QwDsmI2XNgIpF6ps_Akgv4yXG_Y5C5k

17https://www.lefigaro.fr/sciences/covid-19-pfizer-biontech-va-demander-l-autorisation-pour-une-3eme-dose-de-vaccin-20210709

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :