Jean Claude Van Damme est-il un surhumain disposant du syndrome d’Asperger et d’un Haut potentiel?

Acteur, réalisateur et chorégraphe Belge légendaire, il est également un génie multidisciplinaire parfois incompris, du moins par ceux incapables de saisir sa pensée et son sens de l’humour décalé.

Ses 30 années dans le monde du cinéma et ses innombrables interviews ont marqué plusieurs générations dont la mienne et ont inspirés plus d’un à découvrir les arts martiaux et devenir acteurs ou actrices.

Ce qui est attristant est sa ridiculisation par plusieurs médias tabloïdes et personnalités du monde politique, encore une fois une certaine frange de la population dont ses fans ne sont pas dupes quant à ces tentatives de nuire à sa réputation.

Le thème de cet article se concentrera sur sa spécificité générale que je considère comme surhumaine à travers mon avis sur son potentiel « syndrome » d’Asperger et le fait qu’il soit surdoué (HP – Haut Potentiel).

Commençons par le syndrome d’Asperger, caractéristique surhumaine par excellence. Considéré comme une forme légère d’autisme par le milieu froid de la psychiatrie, les personnes comme moi qui en disposent pour ne plus dire en souffrent ont une force indomptable sur tout les plans, une capacité de concentration hors norme , un contact visuel différent ainsi qu’une pensée originale ne pouvant être catégorisée (thinking out the box en english 😉).

Pour ce qui est du haut potentiel, elle est caractérisée par des intelligences multiples parfois non décelables par un test de Q.I. ainsi qu’une pensée en arborescence qui fait passer du coq à l’âne rapidement, ce qui déstabilise ceux habitués à penser de manière séquentielle.

Répliques Cultes de JCVD

Grâce à ces deux spécificités dues à une neurologie plus évoluee, il est possible de disposer d’une psychomotricité plus fine indispensable pour ses cascades épiques.

Grand écart légendaire de JCVD entre deux camions

Philosophe accompli, cette vocation est malheureusement moquée par l’establishment qui a une époque les adulait et les mettait sur un piédestal.

Toute cette fulgurance ne peut qu’amener à accepter le caractère incroyable des surhumains dont il fait partie pour une meilleure compréhension mutuelle et un meilleur respect.

Ses sautes d’humeurs foudroyantes abusivement qualifiées de trouble bi-polaire méritent compassion et compréhension également.

Dans cette interview de Brut, il nous avoue avoir être sensible et s’être réfugié dans un univers de bande dessinées et de dessins animés car n’étant pas très sociable à cette époque, ce qui précise la possibilité qu’il ait le syndrome d’Asperger.

Terminons cet article avec un best of de ses meilleures scènes de combat :

Özler ATALAY YÜKSELOĞLU – Journaliste indépendant

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :