Ode à Laurent Louis, Éternel Symbole d’Humanité et de courage

« – Les temps difficiles créent des hommes forts. – Les hommes forts créent des périodes de paix. – Les périodes de paix créent des hommes faibles. – Les hommes faibles créent des temps difficiles. » Cyrus le Grand

Adulé par toute une génération de chercheurs de vérités, d’activistes, de militants et d’opposants Francophones, revenons sur le parcours atypique de Laurent Louis, précédemment parlementaire Belge à l’aura transcendant les frontières.

Biographie

Né en 1980 à Nivelles, il débutta des études de droit à l’UCL (Université Catholique de Louvain) qu’il a du suspendre suite au décès de ses parents et commença vite la vie active en tant que militant.

Faisant ses débuts au MR en 2007, il se rendit vite compte de ce qu’il a appelé la “particratie” hérédéitaire et le manque de place pour la jeunesse. Beaucoup utilisent ses prises de positions de l’époque pour le critiquer, en effet, son discours et ses propostions de l’époque furent assez drastiques, chose tout de même justifiée vu le contexte qui ne diffère pas tant du notre.
Avouant avoir été tenté par les discours Islamophobes ambiants, il n’est pas resté dupe fort longtemps et a su voir et comprendre les difficultés de la communauté musulmane et en est maintenant l’un des plus grands dénonciateurs.

Cette évolution a été lâchement qualifiée de politique de “girouette” par le journal Investig’Action dont le directeur Michel Collon situé à gauche de l’échiquier politique n’est pourtant pas très transparent sur les réalités Cubaines. Respect leur est tout de même du pour leur opposition à l’OTAN.

Si la page Wikipedia associée à lui donne des détails fidèles quant à son parcours et ses idées, l’abus des qualificatons d’”instable” par ses détracteurs est nauséabonde. Neanmoins pour les aguerris de la désinformation, c’est un gage d’authenticité et d’insoumission.

Durant ses differents mandats, il aura dénoncé un panel d’organismes corrompus tel que la “banquocratie” des Rotschilds et Bilderbergs, les lobbys pharmaceutiques et agro-alimentaires et le lobby LGBT. Il est probablement le premier à dénoncer l’influence de la franc-maçonnerie et du satanisme au parlement.

Avec audace, il a plaidé pour la fin des délocalisations, le référandum d’initaitive populaire avec tirage au sort, la supression des partis politiques et une réunification nationale ainsi qu’à un logement décent.
Avec bravour, il s’est opposé à l’immunité parlementaire, à la zone Euro, à l’Union Européenne et à l’OTAN.

Toujours à prendre position durant les grands événements de son temps : 

En 2011, il s’oppose à l’ intervention de la Belgique à l’agression de la Lybie par l’Otan.

En 2013, il s’est opposé a l intervention Française au Mali et à l’ingérence Belge au Congo.

Mais c’est en 2012 que débute son tournant héroïque en dénonçant les réseaux pédophiles étatiques et son instutionalisation. La même année il est victime d’agression à Liège. Accusant le premier ministre Elio di Rupo de faire partie de ce culte,il relance la polémique sur l’affaire Dutroux à partir des documents d’Albert Mahieu, décédé en 2011. Durant cette période il reçu différentes menaces de mort et fut victime de manigances pour tenter de l’accuser de délits. Vers la fin de son dernier mandat, il affirme son antisionisme en pleine crise d’accusations d’antisémitisme envers les dissidents du moment, très vite il reçu l’étiquette d’extrême droite  plus tard mixé avec des accusations d’Islamogauchisme (sic). Récemment, il a rendu hommage aux enfants d’Izieu, victimes des rafles du régime de Vichy, témoignant de son humanisme et rappelant la gravité des délations.

Le 4 mai 2014, il organise un congrès de la dissidence à Bruxelles qui fut brutalement reprimé avec des canons à eau. Plus tard, le 24 mai surviennent les attaques du musée juif de Bruxelles. Très vite, la ligue Belge contre l’antisémisme s’en est saisi pour jeter la faute à ses activités. Encore un attenat sous faux drapeau à la manière des stay behind de l’OTAN? Après sa non-réelection du à un scrutin douteux en 2014, il a décidé de se retirer du monde politique pour éveiller les consciences.

En 2016, il qualifia ouvertement les attentats de Bruxelles de faux drapeau pour justifier des mesures liberticides. La même année, il démarre ses entreprises autour de la cryptomonnaie qu’il considère comme le seul et unique moyen de sortir du système bancaire pour s’engager dans la voie de l’émancipation.

Depuis lors, il a stoppé toutes ses activités politiques car il ne croit plus au système électoral ni aux élections qu’il considère comme truquées. Pour lui, continuer dans la voie politique consisterait à légitimer un système qui se moque des gens. Persuadé que la révolution globale ne viendra pas, il préfère opter pour la révolution individuelle et se contente désormais d’aider les gens qui le suivent dans sa communauté axée sur la crypto à se libérer de leur chaînes, voire à changer de vie, choisir la liberté et non plus la soumission.

La dissidence Francophone en a pris un coup car c’est un véritable rassembleur.

Néanmoins, toujours fidèle à lui-même, il a critiqué la folie covidiste dès le départ ainsi que la folie vaccinale, dopant ses accusations de « complotiste », étiquette en perte flagrante de crédibilité.

En ce qui concerne la crise Russo-Ukrainienne, il a rappelé la légitimité de la Russie face à l’expansionnisme OTANien.

Il est actuellement aux soins de sa fille adoptive en situation de santé fragile.

Conclusion

Je vous ai écrit cette tribune en l’honneur de Mr Louis avec une immense joie.
Les ridicules désaccords partiels que j’ai avec sa proposition de Monarchie Autoritaire et son projet de miser sur les cryptomonnaies ne peuvent m’empêcher de lui porter un respect et un soutien inconditionnel. S’il en est à sa tête, nous serions de fiers serviteurs.

Özler ATALAY YÜKSELOĞLU – Journaliste indépendant, infirmier de formation





Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :