Vers un basculement du narratif covid ?

La deuxième année de la coronafolie est bientôt sur le point de se conclure et malgré son avalanche d’informations, les personnes les plus lucides auront vu les contradictions se multiplier. Depuis peu, certains éléments du narratif officiel sont remis en cause par des officiels de l’état Français ainsi que de par le Monde.

Par narratif, nous entendons une manière de présenter une situation ou une série d’évènements qui reflète un certain point de vue et/ou valeurs.

En effet, au mois de mai, l’hypothèse de la fuite du virus en cause d’un laboratoire de Wuhan a été réévaluée après avoir été longtemps relayée au rang de « théorie du complot », si nous ne pouvons toujours pas accuser avec certitude le gouvernement Chinois, ce retournement reste significatif.

Mais c’est plus récemment que les déclarations contradictoires se sont multipliées, commençons par celles de Martin Blachier, présenté comme médecin de santé publique et épidémiologiste : en août déjà il affirmait sur Cnews que l’efficacité du vaccin sur la transmissibilité du virus était en train de fondre.

Et c’est depuis le mois d’octobre que nous assistons à une salve d’informations choc de sa part, il commença par dévoiler l’incidence de nombreux effets secondaire dont les myocardites, que nous dénoncions déjà depuis juillet, l’occultation n’a pas su se faire indéfiniment.

En novembre, il a avoué que ce vaccin ne protégeait pas du nombre de cas, ce qui a attiré les foudres de Pascal Praud, le présentateur, qui a clamé « que l’on se moquait de nous ». Dr Blachier avançait également que les non-vaccinés n’étaient pas responsable de la reprise de l’épidémie, discours assez atypique. Sur LCP, il annonçait qu’en pleine pandémie en 2020, les hospitalisations covid ne représentaient que 5 % des hospitalisés en soins intensifs et 2 % des hospitalisations courantes, ce qui provoqua du remous. Sur LCI, il remettait en doute la dangerosité du variant omicron et les mesures qui s’ensuivirent.

Durant la même période, l’incidence des hospitalisations des patients vaccinés a commencé à être dévoilé dans certains médias mainstream alors que nous l’annoncions déjà mi-juillet.

Début décembre, sur Cnews, il critiquait Jean-François Delfraissy, président du conseil scientifique covid-19, qui au même moment avouait que le pass sanitaire ne protégeait pas et qu’il avait pour but de forcer la main aux non vaccinés (!). Sur LCP, Martin Blachier s’insurgea contre la multiplication des doses de vaccins et la vaccination des enfants. Dernièrement sur Cnews il dévoila les chiffres d’une étude Danoise qui mettaient en évidence l’incidence supérieure du variant omicron sur les individus vaccinés.

Bien que certaines de ses vues restent alignées avec le discours officiel, comme son avis de vacciner obligatoirement les plus âgés, le fait qu’il y soit rentré en confrontation de maintes fois mérite d’être retenu.

Son épouse Marie-Estelle Dupont, psychologue clinicienne, s’était également insurgée à plusieurs reprises sur l’effet anxiogène propagé par les médias ainsi que la maltraitance des enfants au sujet du port du masque et de la culpabilisation qu’ils peuvent sentir de contaminer leurs proches. Au sujet du pass sanitaire, elle avait que cela est « très grave moralement et philosophiquement ».

Nous pouvons également citer l’ex-députée LREM et médecin Martine Wonner qui s’est exprimée sur la prise en charge de l’épidémie et de la prévention des maladies ainsi que sur le musellement des médecins intègres.

Le professeur Michaël Peyromaure, chef du service d’urologie de l’hôpital Cochin de Paris, s’est prononcé le 14 décembre sur Cnews contre la vaccination des enfants de bas âge en arguant que la mortalité y est inexistante.

La Haute Autorité de Santé (H.A.S.) a pris position contre le molnupiravir de la société Américaine Merck bien qu’il ait été présenté comme prometteur et au même moment Mehmet Ceyhan du comité scientifique Turc contre le covid a mis en garde contre la prescription de favipiravir de la société Japonaise Toyama chemical pour les enfants.

En Belgique, des dénouements majeurs se sont produits, en effet le CHWapi (Centre Hospitalier de Wallonie-Picardie) a refusé d’imposer l’obligation vaccinale à ses patients L’association « Notre Bon Droit » a remporté un procès contre le covid safe ticket en Wallonie, jugé « illégal » par le tribunal de première instance de Namur, le procès va s’étendre à la région Bruxelloise et espérons-le en région Flamande. Rappelons que l’état Belge a également été condamné plus tôt par le tribunal de première instance de Bruxelles pour mesures covid illégales.

Au Japon, il est désormais obligé d’inscrire les potentiels risques de myocardite sur les vaccins à ARNm et un consentement éclairé est exigé. De plus, ils annoncent que le secteur public et privé ne peuvent pas discriminer ceux qui refusent la vaccination.

Stéphane Blancel, PDG de Moderna a avoué récemment qu’on avait pas un recul suffisant pour juger de l’efficacité et de l’innocuité de ses vaccins, il a également avoué que la phase 1 (phase de sécurité) de son étude n’avait pas été conclue et a démarré en avance la phase 21.

Terminons cet article avec l’annonce du fooballeur pro-vaccin Sergio Agüero de sa retraite. Suite à des raisons de santé dont des problèmes cardiaques, il a du mettre un terme à sa carrière. Bien que ses médecins aient écarté tout lien avec le covid ou la vaccination, le scepticisme des opposants à la vaccination s’est renforcé et cela a éveillé des inquiétudes chez les hésitants, voire convaincus. Rappelons que les décès et blessures de sportifs par maladies cardiaques se sont multipliées récemment.

Bien que les discours de par le monde semblent plus ou moins homogènes il y a néanmoins des vérités qui ne peuvent plus être contenues et cela tombe à point car un renforcement des mesures avec couvre-feux, confinements potentiels et vaccination sans fin est également en cours.

Nous espérons essentiellement que les populations mondiales mettront de côté leurs divergences pour dialoguer à nouveau raisonnablement et amener un climat plus sain pour les plus jeunes et les plus démunis en ces temps de crise.

Özler ATALAY YÜKSELOĞLU

1https://crowdbunker.com/v/SKwGYq6smA

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :