Clôturer le débat sur les vaccins (suite)

Cet article fait suite au précédent article où nous avions informé des mises en gardes venant de médecins-lanceurs d’alerte expérimentés. Les effets secondaires et létalité ont été établis pour le vaccin Astra Zeneca, nous allons ici tirer la sonnette d’alarme au sujet des vaccins Pfizer-BioNtech, Moderna et Johnson-Johnson.

Nous disposons de chiffres venant d’organismes officiels de recensement d’effets indésirables et accidents liés à l’inoculation de ces prétendus vaccins qui sont comme l’a souligné la généticienne émérite de l’INSERM Alexandra Henrion-Caude des produits visant à une expérience génique à large échelle. A rappeler également que comme ces vaccins sont toujours en phase d’expérimentation jusque 2023 et pour 2024 pour certains, il ne peut plus être contesté que nous somme devenus une population-cobaye.

Avant de dévoiler les statistiques occultés par les médias mainstream, nous allons d’abord communiquer les prévisions et inquiétudes de l’éminent virologue et développeur de vaccins Belge Geert Vanden Bossche ayant travaillé pour les sociétés pharmaceutiques Novartis et GlaxoSmithKline, ainsi que pour l’organisation GAVI et la fondation Bill & Melinda Gates .

Il nous alerte sur le danger d’administrer un vaccin au milieu d’une épidémie, il affirme que cela rendra le virus plus contagieux et le rendra plus résistant. En outre, il affirme qu’ils affaibliront notre système immunitaire et que cela provoquera un échappement immunitaire adaptatif, c’est à dire qu’il mutera et déjouera les défenses innées de l’organisme et deviendra plus infectieux devenant « un monstre incontrôlable » selon ses termes1.

Cela rejoint les prévisions d’apparitions de variants de la doctoresse A. Henrion-Caude et à cela s’ajoute une problématique appelée « évasion immunitaire sélective » qui selon le docteur Vanden Bossche fera des personnes vaccinées des porteurs asymptomatiques de souches hautement infectieuses, l’inverse de ce qu’un vaccin est censé faire.

La dangerosité de ces vaccins semblent s’établir de plus en plus rapidement, mais l’élément le plus crucial est la non-efficacité de ces vaccins pour endiguer la dite épidémie2.

Nous allons nous appuyer sur des tableaux transmis par la doctoresse Henrion-Caude pour démontrer cela.

Le premier montre la courbe des décès au Royaume-Uni, l’un des premiers pays à avoir démarré la campagne de vaccination de masse.

Le second tableau montre le pic de décès en Israël.

Il en ressort clairement que la vaccination :

1) n’endigue pas l’épidémie

2) semble provoquer plus de morts lors des pics

Pour étayer cette assertion, nous pouvons ajouter les observations des docteurs Américains Steve Hotze et David Martin, ils affirment tous deux que le vaccin ARNm ne fournit pas d’immunité contre le coronavirus3.

Selon le docteur Hotze, il est toujours possible de contracter et de transmettre le covid-19 même vacciné car celui-ci est censé minimiser les symptômes si une personne est infectée par la maladie4. Le docteur Martin affirme que le vaccin à ARNm ne stimulent pas le système immunitaire mais provoque une maladie5.

Venons en maintenant aux chiffres et statistiques attestant de la dangerosité directe de ces vaccins.

Aux États-Unis, le site Medalerts du centre national pour l’information sur les vaccins signale que lors d’une étude, 736 personnes sont mortes dans les 48 heures suivant l’injection du vaccin (non précisé), dont 270 le jour même, 324 le jour d’après et 142 supplémentaires au bout de deux jours6 !

En Europe, au 17 avril, la base de données européenne des rapports de réactions médicamenteuses suspectées (EudraVigilance) recensait 7766 morts et 330 218 estropiés (maladies graves en tout genre) pour toutes les marques de vaccins7 !

Devant ce fiasco avéré, le Royaume-Uni a décidé de diversifier sa stratégie médicale en amenant l’utilisation d’antiviraux8.

Au vu de toutes ces informations, il est maintenant urgent d’avertir le plus vite son entourage et faire pression sur nos gouvernements car l’incompétence du corps médical Mondial n’est plus à démontrer et il en faudra peu pour que nous devenions tous conspirationnistes !

Özler ATALAY YÜKSELOĞLU

1https://www.geertvandenbossche.org/

2https://twitter.com/CaudeHenrion/status/1370324101894656002

3https://www.vaccinedamage.news/2021-03-28-mrna-vaccines-dont-provide-immunity-against-coronavirus.html

4Ibidem

5Ibidem

6https://www.fawkes-news.com/2021/03/aux-etats-unis-736-personnes-sont.html

7https://re2hz6h4jwcr2qbdvw675wq4xi-adv7ofecxzh2qqi-vaccineimpact-com.translate.goog/2021/7766-dead-330218-injuries-european-database-of-adverse-drug-reactions-for-covid-19-vaccines/

8https://www.dailymail.co.uk/news/article-9491869/Coronavirus-Britain-pills-treat-Covid-autumn.html

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :