Un article pour comprendre l’Islamophobie

Cette époque est réellement apocalyptique : Pandémie mal gérée et médiatisée malignement alors qu’il est tout à fait possible de vivre une vie normale malgré sa présence, ce qui a abouti à des tentatives de confinement allant du confinement soft au confinement dictatorial type Macronie.

Nous vivons étrangement aussi toute sorte de conflits inter-ethniques et interconfessionnels : guerre en Ukraine, retour des conflits Turco-Arméniens, explosion de l’indignation des personnes d’origine Africaine Noire, Islamophobie décomplexée, Turcophobie, Psychoses conspirationnistes, Guerres Régionales avortées en Méditerranée avec la Turquie dans le viseur, Perte de confiance généralisée de la population envers ses dirigeants, Révoltes anti-Francafrique au Mali et autres, mise en lueur des massacres d’Uyghurs, conflit Isréalo-Palestinien et j’en passe…

Mais ici, je vais par la puissance de mon verbe et de ma plume effacer le terme islamophobie de la surface terrestre.

Tout d’abord, il faut retourner aux origines de l’islamophobie « moderne ».

Car en effet, lors des lumières du 18e siècles, l’Islam était source de fascination par philosophes et politiques de l’Europe de l’Ouest, de Goethe en Allemagne à Napoléon en France.

Après la deuxième guerre mondiale, L’Europe naissante devenait progressivement « Islamophile », voyant le ravage de ceux qui s’appropriaient le Christianisme (Personne n’arrivera jamais à faire haïr à la communauté musulmane Jésus).

Mais que s’est-il passé pour éveiller une telle fureur anti-musulmans ?

Eh bien, c’est la «vengeance » d’un homme fourbe nommé Bernard Lewis qui est « le Pape du choc des civilisations ».

Sa haine, en bon néo-conservateur (extrême droite Américaine), de la communauté musulmane s’enracine dans le « conflit du canal de Suez » où le très célèbre Gamal Abdel Nasser a réussi l’exploit historique de nationaliser le canal de Suez !

Les étincelles d’une guerre mondiale en pleine guerre froide avaient jailli.

Son disciple Samuel Huntington tout aussi néo-conservateur a « théorisé » sa pensée et en a fait une sorte de « religion » pour beaucoup de politiciens très souvent à droite de l’échiquier politique. Le fondement de sa théorie fumeuse du choc des civilisations est que le monde Musulman est extrémiste dans son essence peu importe l’obédience (salafo-wahhabite pour les Sunnites et Khoméiniste pour les Chiites) et qu’il était expansionniste.

Muhammed Ben Salmane, prince héritier et homme fort de l’Arabie Saoudite a avoué que ce sont ses alliés « OTANais » (je ne dirai plus jamais occidentaux pour ne plus salir la moité du monde) qui ont réclamé l’exportation du wahhabisme pour attaquer les intérêts des soviétiques dans le monde musulman.

Cela a été le cas lors de la guerre civile Afghane des années 70, pauvre peuple sacrifié depuis trop de temps!

Mais venons aux fondements doctrinaires du wahhabisme et de sa déviance hurlée par tout les savants du monde musulman Sunnites et Chiites inclus.

Le fondateur de cette (école de jurisprudence) que je qualifierai de 5e colonne du Sunnisme, était un agent au service de l’empire Anglais, comme l’ont documenté Ayyub Sabri Pasha, amiral et écrivain Ottoman du 19e siècle et le document intitulé « Memoirs of Mr. Hempher ». Dissimulant leur judaïté, cela avait été divulgué par Mustafa Turan, dans son livre « the dönme jews » ainsi que par les services de renseignements Irakiens en 2002.

Cet infâme pervers a ravivé le travail du tout aussi infâme Ibn Taymiyyah qui s’était arrogé le droit de rouvrir la porte de l‘Ijtihad (interprétation religieuse) dans le sens de ses intérêts ! Sa méthodologie était centrée sur l’interprétation des Hadiths faibles, probablement des survivances de l’ère omeyyade.

Au 19e siècle, ce charlatan s’est allié avec la tribu des Aniza du Najd (Orient de la péninsule Arabique) pour créer sa Théocratie abjecte.

Ils ont occupé les lieux saints, attaqué des reliques appartenant aux premiers temps de l’Islam et se sont rendus coupable de meurtres gratuits d’innocents partout dans la péninsule y compris dans la ville sainte de Kerbela, pillant la tombe de Hz Hüseyin, petit-fils du Prophète Muhammed !!!!

Chassés par Muhammad Ali, vice-roi d’Égypte, ils ont profité du vide de pouvoir après la 1e guerre mondiale pour conquérir la Péninsule Arabique avec l’appui des Britanniques massacrant près de 500.000 civils !!!

L’arme de fabrique de cette secte est le takfirisme : c’est à dire l’excommunication de tous ceux qui ne rentrent pas dans leur rangs (Sunnites des 4 écoles traditionnelles inclus) et leur élimination !

Le plus grave dans cette tragédie organisée est parfois l’impuissance des dirigeants Européens, parfois leur complicité. En effet, l’épouvantail de l’Islam Politique pour stigmatiser la communauté musulmane est illégitime vu que les frères musulmans (organisation politique) sont des nervis de l’impérialisme US et sont basés à Munich .

A cet instant très Précis, C’EN EST TROP !!!

Cette comédie doit cesser !

Il reviendra à la communauté musulmane de redéfinir de manière démocratique une doctrine permettant une vie heureuse pour tous ses membres entre eux et avec le reste du Monde. Les dirigeants responsables de cette situation doivent être écartés et doivent céder leur place à une génération qui tendra la perche au peuple pour qu’une situation pareille ne se reproduise plus!

PRIONS FRÈRES ET SŒURS MUSULMAN(E)S OU NON OU EN PARTIE. 🙏

MAIS SURTOUT AGISSONS !

Özler ATALAY YÜKSELOĞLU

Pour information, cet article est écrit de la main d’un Alévi, minorité Anatolienne Musulmane Chiite et Soufie, victime depuis des siècles des abus des Islams dits « Orhtodoxes », Sunnite comme Chiite et depuis 50 ans de la montée du salafo-wahhabisme. Actuellement une majorité a rejoint les idées du spectre de la gauche, nous sommes abusivement considérés comme Athées par une certaine part des Turcs de Turquie. Le risque que cet ostracisme devienne global est réel, mais je défendrai toujours la communauté Musulmane, la Oumma car sa jeunesse est innocente et par ce que du point de vue raciste et sectaire des ennemis de l’humanité, nous sommes tous Turcs, Kurdes et Musulmans, nous devons être anéantis !

2 commentaires sur « Un article pour comprendre l’Islamophobie »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :